dans

LOSC : Renato Sanches affirme avoir été victime de propos racistes face à Ajaccio

Si c’est avéré, c’est scandaleux…

Renato Sanches assure avoir été la cible de commentaires racistes lors de Gazélec Ajaccio-Lille, dimanche 7 mars. Icon Sport
Renato Sanches assure avoir été la cible de commentaires racistes lors de Gazélec Ajaccio-Lille, dimanche 7 mars. Icon Sport

Lille a bien validé sa qualification pour les huitièmes de finale de Coupe de France, dimanche 7 mars, mais Renato Sanches n'a pas le sourire. Après la victoire sur la pelouse du Gazélec Ajaccio (3-1), le milieu lillois a affirmé avoir été la cible de commentaires racistes de la part de certains supporters corses. Plus

Ce dimanche 7 mars, Lille s’est qualifié pour les huitièmes de finale de la Coupe de France en s’imposant sur la pelouse du Gazélec Ajaccio (3-1). Mais si le LOSC a parfaitement tenu son rang sportivement, tout ne s’est pas aussi bien passé en dehors. Renato Sanches, le milieu portugais des Dogues, a notamment affirmé avoir été victime de propos racistes, tenus par certains supporters corses lors de la rencontre.

Jonathan Ikoné, Jonathan David et Renato Sanches
Jonathan Ikoné, Jonathan David et Renato Sanches peuvent savourer la qualification du LOSC. @Icon Sport

Une qualification en deux temps

Eliminés l’an dernier par un autre club de National 1 (Epinal), les hommes de Christophe Galtier ne voulaient pas revivre la même chose face au Gazélec. Et il n’a pas fallu longtemps avant que le LOSC ouvre le score, à la 9e minute de jeu (but contre son camp d’un joueur corse).

Lille-Ajaccio
Le LOSC de Jonathan David s’est qualifié dimanche 7 mars pour les huitièmes de finale de la Coupe de France en éliminant le Gazélec Ajaccio. @IconSport

Il a fallu attendre les vingt dernières minutes pour que les joueurs du LOSC se mettent à l’abri. Sur un super centre de Renato Sanches, la tête de Xeka a fusillé le gardien adverse. Quelques minutes plus tard, un nouveau CSC a scellé la rencontre pour les Lillois, qualifiés sans trop trembler pour les huitièmes de finale.

Des supporters chauffés à blanc

Après le match, Renato Sanches s’est fendu d’un post Instagram pour se féliciter de la qualification du LOSC… mais aussi dénoncer le comportement de certains supporters adverses à son égard. Un comble quand on sait que les matchs se disputent à huis clos !

Mais l’interdiction n’a pas empêché plusieurs supporters corses d’assister à la rencontre en montant sur le toit d’un supermarché, juste derrière un but du Stade Ange-Casanova. L’ambiance s’est alors réchauffée de quelques degrés lorsque certains meneurs ont craqué des fumigènes.

Des supporters du Gazélec Ajaccio ont craqué des fumigènes contre Lille
Des supporters du Gazélec Ajaccio sont montés sur le toit d’un supermarché contre Lille, dimanche 7 mars. Icon Sport
Des supporters du Gazélec Ajaccio
Des supporters du Gazélec Ajaccio ont craqué des fumigènes contre Lille, dimanche 7 mars. Icon Sport

Renato Sanches évoque des propos racistes

C’est dans cette atmosphère devenue assez électrique que certains supporters seraient allés trop loin pour Renato Sanches. Le champion d’Europe 2016, dont la mère est capverdienne, assure avoir été la cible de « commentaires racistes ». Et cite un propos particulièrement scandaleux : « Renato, va ramasser du coton ».

Si la FFF n’a pas encore ouvert d’enquête à ce sujet pour le moment, plusieurs coéquipiers de Renato Sanches lui ont apporté publiquement leur soutien. Il s’agit notamment de son compatriote Xeka, de l’Américain Timothy Weah et du Néerlandais Sven Botman. En attendant, la meilleure réponse à ces actes présumés reste sans doute celle de Renato Sanches sur Instagram : « Pour tous les commentaires racistes, nous continuons d’en rire ».

Personne(s) lié(s) à cet article : Renato Sanches
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires