dans

Les Lyonnais fustigent l’attitude des joueurs monégasques

Bataille de cartons rouges !

La fin de match a été particulièrement mouvementée (iconsport)
La fin de match a été particulièrement mouvementée (iconsport)

Lors de la dernière journée de la 35ᵉ journée, l’Olympique Lyonnais s’est imposé face à Monaco dimanche soir au Stade Louis II. Une rencontre où les rouges ont fusé. Plus

Anthony Lopes était remonté en fin de match

Dimanche soir, l’OL a retrouvé des couleurs en s’imposant sur les terres monégasques. Une victoire qui permet aux Lyonnais de revenir à un point de leur adversaire du soir et surtout d’espérer décrocher une place en Ligue des Champions. Malgré cette belle performance, les Lyonnais l’avaient mauvaise en fin de partie. En effet, plusieurs joueurs de l’OL ont critiqué l’attitude des Monégasques en fin de rencontre, dont notamment Anthony Lopes.

« Malheureusement, il y a eu ce qui s’est passé en fin de match. On était très content, mais il faut aussi savoir perdre avec dignité. Mercredi dernier, quand ils sont venus chez nous en Coupe, c’était la même chose sauf que nous, nous n’avons pas répliqué, tout simplement »

A déclaré le gardien lyonnais aux micros de Canal + avant de rajouter.

« Ce qui s’est passé en fin de match est très pénalisant pour nous parce qu’on perd trois joueurs majeurs de notre effectif sur carton rouge. En défense centrale, c’est compliqué, on a pas mal de blessés et on a deux rouges. On part avec la victoire, c’est le principal. Il va falloir aller de l’avant. Monaco n’est pas spécialement pénalisé parce que ce ne sont pas des joueurs de leur onze-type. »

Aulas préfère louer la qualité de son équipe

Jean-Michel Aulas n'a pas vraiment compris l'attitude des Monénasque (iconsport)
Jean-Michel Aulas n’a pas vraiment compris l’attitude des Monénasque (iconsport)

Jean-Michel Aulas de son côté, n’a pas compris l’attitude de l’ASM mais a surtout préféré louer son équipe, dont également son entraineur Rudi Garcia.

“Quand on est président avec un peu d’expérience, il faut soutenir l’équipe. Mais il y avait de l’espoir. C’est vrai que ce match arrivait à point nommé. Les gars ont été magnifiques, il y a du talent, mais aussi une fierté. Il a fallu se redresser de plein de coups durs. Je voulais saluer le coaching parce que je sais que quelquefois on a tendance à l’étriller. Le coaching de Rudi Garcia a été gagnant, il a fait une semaine extraordinaire […] Là on a refait un coup historique. On leur a expliqué toute la semaine car les joueurs avaient besoin qu’on leur dise que c’était possible, et malgré les circonstances défavorables, ils ont livré un grand match et je suis fier d’eux […]”

En attendant, Lyon recevra le FC Lorient samedi prochain sans De Sciglio et Marcelo.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Olympique lyonnais (OL)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires